Le charme de la vallée de l'Our ne saurait cacher le fait que des dégradations des fois fort importantes existent le long de l'Our et de ses affluents. Des tuyaux à travers lequelles les affluents de l'Our s'écoulent en dessous des chemins forestiers ainsi que les anciens batardeaux de moulins constituent des obstacles insurmontables pour les habitants de la rivière qui tentent de remonter le cours d'eau. Le long des affluents de l'Our, bien des prés dans les vallons dont l'exploitation n'était plus poursuivie étaient plantés d'épicéas. Dans ces forêts d'épicéas, le manque de lumière entraîne l'absence quasi complète de plantes accompagnatrices et le manque de feuilles mortes en résultant ainsi que des effets de barrière provoquent un appauvrissement de la faune dans les cours d'eau et leur périphérie.
Dans le cadre du projet, 3 batardeaux (moulin de Kalborn, Untereisenbach, Follmillewehr Vianden) et 5 tuyaux ont été adaptés, 2,5 ha de fonds de vallée ont été dérésinés.

Les travaux ont été poursuivis dans le cadre du projet 'Nat'Our.

Contact

Petra Kneesch +352 / 90 81 88 631
please enable javascript to view

Sommaire

Porteur de projet Parc germano-luxembourgeois
Partenaire de projet Parc naturel Südeifel
Parc naturel de l'Our
Cofinanceur 50%: Interreg/FEDER
50%: Ministères de l'envionnement Luxembourg et Rhénanie-Palatinat, Admin. des Eaux et Forêts, Ministère de l'Agriculture
Budget 545.454.- Ecu
Durée 1999 à 2001